Meta : une bulle pour protéger

image

Les mondes VR de l'entreprise Meta (Facebook) sont en cours de modification. Les environnements destinés à permettre aux utilisateurs de tester le 'métavers', ont en effet déjà fait l'objet de plaintes pour harcèlement et voies de fait.

image

Des avatars d'Horizon Worlds avec leur bulle © Oculus

Horizon Worlds et Horizon Venues, deux des mondes VR de Meta, vont disposer d'une 'bulle personnelle', afin d'empêcher que les utilisateurs ne se harcèlent les uns les autres. Ce problème avait déjà engendré des plaintes.

Horizon Worlds est ce qu'on appelle une 'expérimentation VR', à savoir un monde numérique dans lequel l'utilisateur se promène dans la réalité virtuelle, discute avec d'autres et joue à des jeux simples. Quant à Horizon Venues, il s'agit de son petit frère événementiel avec lequel Meta entend organiser à l'avenir des conférences et des concerts en VR. Ces deux programmes ont ces derniers temps attiré de nombreux testeurs et utilisateurs, qui veulent voir ce qu'a à offrir le métavers, sur lequel le CEO de Meta, Mark Zuckerberg, mise tant.

Mais ce surcroît d'attention a aussi directement exposé certains problèmes dans les mondes VR, comme ceux où des utilisateurs s'en prennent délibérément à d'autres. Une sorte de 'bulle personnelle' de quelque soixante centimètres devrait désormais changer cela. L'avatar, le petit personnage VR qui représente l'utilisateur, se verra entourer d'une paroi invisible conçue pour éviter que d'autres s'approchent trop près. Il serait cependant encore possible de se taper dans la main. Et la bulle ne pourra pas non plus être utilisée pour bloquer des trajets que d'autres peuvent encore emprunter.

Horizon Worlds est ouvert au public depuis deux mois maintenant. Durant cette période, des plaintes ont été déposées par des utilisateurs qui ont virtuellement subi des voies de fait de la part d'autres. Dans le cas d'une de ces plaintes, Meta a décidé que la victime n'avait pas correctement utilisé la fonction de blocage. Le nouveau système s'ajoutera désormais au système précédent qui dissimulait les mains des avatars, lorsqu'ils se rapprochaient trop d'un autre utilisateur. Des anciens mondes VR tels VR Chat disposent depuis assez longtemps déjà d'une option par défaut pour des bulles personnelles.