Pourquoi les acteurs du divertissement doivent-ils investir le métavers ? – TOM.travel

image

Après avoir fait parler d’elle suite à son association avec le musicien Jean-Michel Jarre, la startup VRrOOm ambitionne de révolutionner le secteur du spectacle et du divertissement. Son objectif : créer le nouveau Youtube du métavers. Entretien avec Louis Cacciuttolo, son fondateur et CEO.

Pouvez-vous nous expliquer le concept de VRrOOM ?

Le concept de VRrOOM est né il y a plusieurs années en partant du constat que les artistes et producteurs avaient souvent du mal à retrouver leur public, du moins pour ceux qui avaient des moyens limités. De l’autre côté, certains fans n’ont pas toujours les moyens d’assister aux évènements ou aux concerts. L’avènement de la réalité virtuelle a été pour moi une révélation. On avait enfin la possibilité de créer des évènements dans des environnements 3D qui permettaient d’avoir des interactions comme dans le monde réel. Ayant travaillé longtemps dans le domaine de la culture, la rentabilité a toujours été un problème. Lors de l’organisation d’un évènement on ne gagne pas d’argent la plupart du temps, on en perd… La réalité virtuelle fait sauter toutes les barrières d’espaces physiques et de temps. Nous allons assister à une véritable révolution.

Quel est l’avenir du secteur culturel à travers le métavers ?

Je pense que les acteurs du secteur n’auront pas le choix et devront investir ces univers qui sont peuplés par une cible très jeune (entre 10 et 15 ans) mais qui représente le public de demain. Ces nouveaux spectateurs ont grandi avec ces univers et, comme les jeux vidéo dans les années 80, ils vont continuer de les utiliser. L’industrie va donc continuer à grandir et, selon moi, le métavers va devenir un marché très important. Ce public, qui pour le moment est encore très jeune, va peu à peu devenir majoritaire. Il est donc primordial que le monde du spectacle comprenne comment ces univers fonctionnent et se forme pour pouvoir s’adapter.

Est-ce que les d’évènements en réalité virtuelle sont voués à remplacer les évènements physiques ?

Que ce soit clair, nous ne souhaitons pas remplacer le spectacle physique. L’idée est de proposer une expérience complémentaire, être dans l’extension. Nous venons proposer une autre version/dimension du spectacle. Par exemple, Jean-Michel Jarre a récemment présenté en live physique un spectacle de son immersif. Durant ce même live, en parallèle, le concert a été joué dans un environnement totalement différent et délirant dans une grande ville du métavers. L’objectif est de proposer une solution pour assurer une meilleure rentabilité des spectacles. Nous allons créer notre propre plateforme et non plus hacker celles déjà existantes qui ne répondent pas aux besoins du marché du spectacle. VRrOOm va développer une sorte de Youtube du métavers où les artistes auront la possibilité de créer des environnements en quelques clics. A terme, nous souhaitons devenir un acteur majeur du divertissement dans le métavers. La plateforme baptisée « Le métavers du spectacle » sera lancée en décembre 2022. Elle sera accessible via ordinateur, smartphone, un casque de réalité virtuelle ou une tablette.

Photo d’ouverture : @VRrOOm

A lire également :

Partager l'article :