Plus que 2 millions à miner

19 millions de bitcoins ont été minés, il n’en reste plus que 2 millions !

image

PAR

LE 02/04/2022

19 millions de bitcoins ont déjà été minés ! Comme l'avait prévu Satoshi Nakamoto, le mystérieux créateur de la devise numérique, il ne reste plus que 2 millions de cryptomonnaies à extraire. Le dernier Bitcoin sera miné dans le courant de l'année 2140.

image

Crédits : Unsplash

Ce 1er avril 2022, le Bitcoin a franchi un nouveau cap. Comme le montre une analyse de la blockchain, le réseau vient de passer la barre des 19 millions de cryptomonnaies. Le bloc 730 000 de la chaîne de blocs a abouti à l'extraction du 19 millionième Bitcoin.

La reine des monnaies numériques devient une devise de plus en plus rare. Désormais, plus de 90% des bitcoins circulent d'ores et déjà sur le marché. Dès la création de la devise, Satoshi Nakamoto a en effet décidé de limiter la quantité de bitcoins à 21 millions.

20% DES BITCOINS EN CIRCULATION SONT INACCESSIBLES

Une fois que 21 millions de bitcoins auront été minés, il ne sera plus possible d'extraire de nouvelles devises. Le code du Bitcoin, tel que décrit dans le livre blanc de la cryptomonnaie, ne permet pas d'ajouter de nouveaux tokens une fois ce seuil dépassé. D'après les experts, il faudra attendre 2140 pour que l'ultime Bitcoin soit extrait par une ferme de minage.

Une fois qu’un nombre prédéterminé de pièces a été mis en circulation, l’incitation peut être entièrement financée par les frais de transaction et ne plus requérir aucune inflation”, explique Satoshi Nakamoto, dont l'identité est toujours inconnue, dans le livre blanc. Dans un courrier électronique échangé avec d'autres acteurs phares du réseau Bitcoin, il a ensuite précisé que “la quantité en circulation totale sera de 21 000 000 pièces”.

En réalité, on ne trouve pas vraiment 19 millions de bitcoins en circulation sur le marché. D'après une étude de Chainalysis, une société spécialisée dans l'analyse de la blockchain, plus de 20% des 19 millions de bitcoins existants sont d'ailleurs bloqués sur des portefeuilles perdus. De nombreux investisseurs ont en effet perdu l'accès à leur réserve de cryptomonnaies. D'autres détenteurs conservent soigneusement leurs devises sur des wallets depuis plusieurs années. C'est le cas de Nakamoto, dont les bitcoins n'ont pas bougé depuis 2010.

En miroir de l'or, dont la quantité est limitée, le Bitcoin semble bien parti pour s'imposer comme une réserve de valeur. La réduction progressive de l'offre de bitcoins devrait s'accompagner d'une augmentation frénétique de sa valeur. C'est pourquoi de nombreux analystes estiment que le cours du Bitcoin va continuer à grimper dans les années à venir.